Position de la France face aux menaces d’annexion de territoires palestiniens par Israël

Sensibilisée par des citoyennes et citoyens de la Loire-Atlantique et par les militant·e·s de l’Association France Palestine Solidarité 44 AFPS, j’ai interrogé Jean-Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères au sujet de la position de la France face aux menaces d’annexion de la vallée du Jourdain par Israël.

Question n° 16052 adressée à M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères

À publier le : 14/05/2020

Mme Michelle Meunier interroge M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères pour connaitre la position de la France face aux menaces d’annexion de territoires palestiniens par Israël. À partir du 13 mai 2020, un nouveau gouvernement devrait se former. Au programme de cette coalition figure notamment un plan pour la mise en œuvre, à compter du 1er juillet 2020, du projet élaboré avec le président américain sur le Proche-Orient qui prévoit l’annexion par Israël de la vallée du Jourdain.

De nombreux observateurs dont certains anciens ministres français des affaires étrangères ont alerté sur ce plan, qui risque d’alimenter le conflit plutôt que de promouvoir la paix au Proche-Orient. Le plan suggère des enclaves palestiniennes sous contrôle militaire israélien permanent. D’anciens dirigeants européens n’hésitent pas à comparer ce plan à des situations similaires à l’apartheid.

En parallèle, sur le terrain, les mesures visant à enrayer la propagation du virus Covid-19 contraignent des dizaines de milliers de Palestiniens à devoir rester séjourner sur leurs lieux de travail en Israël, sans retour possible dans leurs familles. Face à ce grave danger de l’annexion pour les populations concernées, et alors même que les habitants doivent comme partout concentrer leurs effort dans la lutte contre le Covid-19, la France se doit de montrer fermement son opposition à cette annexion.

Notre pays doit reconnaître que le peuple palestinien est fondé à se doter d’un État. Notre pays doit s’opposer, aux côtés des représentants de l’Union européenne, à ce projet d’annexion et prendre les mesures nécessaires pour que l’État d’Israël ne s’engage pas dans cette voie. Elle l’interroge donc sur la position de la France et les dispositions envisagées pour empêcher cette menace d’annexion.

Photo : A city under apartheid CC-by-nc par myheartinpalestineII