Rapprochement SUEZ / Veolia : ne sacrifions pas nos biens communs

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Jeudi 10 septembre 2020

Le trouble suscité dans les collectivités locales par la perspective d’un rapprochement entre les deux groupes de services environnementaux nous interpelle, nous qui représentons les territoires. 

Concernant la gestion de l’eau et de l’assainissement, l’idée de voir un fonds d’investissement transformé en entreprise de services fait peser de sérieux doutes sur la concurrence et le libre choix des collectivités locales.

Concernant la gestion des déchets, sur la quasi-totalité du marché en France, une éventuelle fusion conduirait à des situations de monopole inacceptables pour les autorités de la concurrence. Il n’y aurait plus qu’une seule solution, la vente « par appartement » de Suez Recyclage & Valorisation France.

Un tel scénario bouleverserait le secteur en France : destruction d’emplois, mise à l’arrêt potentiel de nouveaux projets favorisant l’économie circulaire ou la modernisation des infrastructures d’eau et d’assainissement, gel de l’innovation puisque les acteurs seront concentrés sur leur réorganisation et restructuration.  Le plus gênant dans cette affaire étant de voir un sujet concernant au premier chef les collectivités locales être soumis aux ultimatums d’une opération boursière et au vide stratégique du Gouvernement sur sa politique industrielle. Le groupe Socialiste et Républicain du Sénat dénonce une opération financière périlleuse et incertaine pour les salariés et pour l’emploi et appelle le Gouvernement à se concentrer sur la relance de notre économie et la limitation de casse sociale consécutive à la crise de la Covid-19.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *