Fil d'actualités

La dernière vidéo

Interviews

Interview du 28/01/2015 sur la Protection de l'enfance

Interview du 05/01/2015 sur la Protection de l'enfance

Interview du 11/12/2014 sur la Protection de l'enfance

Interview du 29/09/2014 sur la Protection de l'enfance

Interview du 29/09/2014 sur les sénatoriales

Question d'actualité au gouvernement : la lutte contre l'homophobie PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 13 Septembre 2012 14:20

Gay_prideVeuillez trouver ci-dessous la question que je viens de poser à Najat Vallaud-Belkacem, dans le cadre de la séance de "Questions au gouvernement" au Sénat. Cette question porte sur la mission de lutte contre l'homophobie que le Premier ministre vient de confier à la ministre des droits des femmes.

La question, ainsi que la réponse de la ministre, sont disponibles à cette adresse (vidéo) et à celle-ci (texte).

***

"Il y a dix ans, dans la nuit du 13 au 14 septembre 2002, François Chenu mourrait assassiné à Reims, au seul motif qu’il était homosexuel.

10 ans après ce crime odieux, le Premier ministre  vous confie, madame la ministre, une mission de lutte  contre l’homophobie. Nous ne pouvons que nous en féliciter, tant cette question est importante.

S’il nous faut avancer concrètement vers l’égalité pour toutes et tous dans notre pays - et le droit au mariage et à l’adoption est un premier pas -, notre détermination doit aussi contribuer à favoriser le droit à la différence partout où des personnes sont condamnées pour aimer quelqu’un de leur sexe.


Faut-il le rappeler, les personnes homosexuelles ou transsexuelles sont particulièrement exposées aux violences sous toutes leurs formes. L’homophobie, la transphobie et la lesbophobie comptent d’ailleurs  parmi les causes premières de suicide chez les jeunes. Il nous faut donc agir !

Des textes existent, au niveau national et européen. Il manque toutefois une action transversale et coordonnée. C’est tout le sens de la mission que le Premier ministre vient de vous confier.
En matière de discriminations, ce sont toujours les mêmes mécanismes de domination, de rejet et de mépris de l’autre – de la personne considérée comme « différente » - qui agissent. Et je ne doute pas de votre volonté à agir sur ces sujets qui relèvent de votre ministère !

La Résolution du Conseil de l’Europe relative à la « discrimination sur la base de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre », précise que le manque de connaissance et de compréhension du sujet est un défi que doivent relever les États et que « l’éradication de l’homophobie et de la transphobie nécessite une volonté politique pour mettre en œuvre une approche cohérente en matière de droits de l’homme et se lancer dans un vaste éventail d’initiatives.

C’est pourquoi je vous demande, madame la ministre, de bien vouloir nous indiquer comment vous comptez agir pour lutter efficacement contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et au genre."


 
 

RSS du Sénat