Suez – Véolia : la duplicité du gouvernement est patente

Communiqué de Patrick Kanner
Président du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain du Sénat

Vendredi 30 octobre 2020

La duplicité du gouvernement sur le dossier Suez-Veolia est aujourd’hui patente

Le 30 octobre 2020, dans le cadre de la discussion sur le projet de loi relatif à la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, avec les sénateurs Franck Montaugé et Rachid Témal, nous avons défendu un amendement au nom du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain qui visait, pendant toute la durée de l’état d’urgence sanitaire, à soumettre à déclaration, autorisation préalable ou contrôle du Gouvernement tout rachat de capital d’une entreprise délégataire de service public conduisant à un franchissement du seuil de 25 % de détention des droits de vote au sein de ladite entreprise.

L’objectif poursuivi était de consacrer l’essentiel de l’action des collectivités territoriales vers les mesures sanitaires visant à protéger la population, et vers les mesures économiques et sociales permettant de faire face à ses conséquences. Était principalement visé le rachat de Suez par Veolia.

Continuer la lecture de « Suez – Véolia : la duplicité du gouvernement est patente »

Industrie de défense : les socialistes du Sénat réaffirment leur opposition au passage de Photonis sous la bannière américaine du californien Teledyne

Vision nocturne, RD Congo CC-by-sa par Monusco Photo

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vendredi 8 août 2020

Industrie de défense : les socialistes du Sénat réaffirment leur opposition au passage de Photonis, leader français de la vision nocturne, sous la bannière américaine du californien Teledyne

Par l’intermédiaire de ses membres de la commission des affaires étrangères et de la défense, les sénatrices et sénateurs du groupe socialiste et républicain contestent la décision du Président de la République de ne pas exiger le maintien sous pavillon français de Photonis, leader français en matière de vision nocturne, et de laisser l’américain Teledyne en prendre le contrôle.

Si l’épidémie de Coronavirus nous a démontré les enjeux du maintien d’une industrie nationale de santé, il doit en être de même en matière de sécurité et de défense, outre les enjeux en matière d’emploi et de perte du savoir-faire technologique fondamental.

Les sénatrices et les sénateurs du groupe socialiste et républicain renouvellent leur demande d’un débat public sur le rachat de Photonis et plus largement sur la protection des industries stratégiques aussi bien au niveau national qu’au niveau européen.

Photo : Vision nocturne, RD Congo CC-by-sa par Monusco Photo