La vaccination obligatoire : pour une politique de santé publique claire et transparente

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 13 octobre 2021

 Les sénatrices et sénateurs du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain (SER) ont présenté ce jour une proposition de loi instaurant la vaccination obligatoire contre le Covid-19. Ils déplorent son rejet par la majorité sénatoriale et l’obstination du Gouvernement à promouvoir le passe sanitaire, une obligation qui ne dit pas son nom. 

Si les Français sont de plus en plus nombreux à se faire vacciner, le passe sanitaire a épuisé ses effets : 

– les primo-vaccinations ne progressent pas suffisamment. On observe même une tendance à la baisse depuis fin juillet, avec 35 000 primo-vaccinés par jour seulement ; 

– les personnes les plus vulnérables ne sont pas suffisamment vaccinées : • 83 % des plus de 80 ans, contre 100 % en Espagne 

– 85 % des personnes présentant des comorbidités 

– la géographie de la couverture vaccinale est très inégale, avec un taux de 30 à 90 % de Français vaccinés selon les territoires. 

9 millions de Français éligibles ne sont pas encore vaccinés. Alors que le risque d’une 5e vague n’est pas écarté par les épidémiologistes, il est urgent d’« aller vers » ces Français. Avec la vaccination obligatoire, l’État se doit de déployer des moyens en matière de pédagogie et d’incitation à la vaccination. 

Le groupe SER fait le choix de la clarté et de la transparence vis-à-vis des Français. La vaccination est un devoir citoyen qui incombe à chacun, pour se protéger et protéger les autres. 

Il regrette que le Gouvernement ne prenne pas ses responsabilités, en prolongeant indéfiniment l’application du passe sanitaire, dont nous constatons déjà les limites. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *