Protection des enfants : une nouvelle loi pour améliorer la prise en charge des enfants placés ?

Le Sénat a débuté l’examen du projet de loi de Protection des Enfants. Je suis intervenue en préambule au nom du groupe des sénatrices et sénateurs socialistes, écologistes et républicains.

« nous pointerons les insuffisances de ce texte que le gouvernement devrait combler par des plans d’ambition : en faveur de la formation des professionnels et pour le développement de la recherche en sciences sociales »

Quel sont les enjeux pour ce nouveau texte ?

Sommes-nous en mesure de mieux protéger les enfants ? Est-ce que nous nous donnons vraiment les moyens d’améliorer leur prise en charge ? Le gouvernement dote-il l’aide sociale à l’enfance de moyens humains et financiers à la hauteur ? La réponse est non.

Que faut-il saluer ?

Ce texte entend protéger mieux les mineur·e·s livré·e·s à la prostitution, réputé·e·s en danger.

Quelles sont les insuffisances de ce texte ?

La formation des professionnel·le·s, le développement de la recherche en sciences sociales consacrée à la protection de l’enfance sont absentes. Des plans d’ambition sont pourtant nécessaires.

Que proposons-nous :

Enfin, nous rappelons notre totale opposition à l’article 15 qui conditionne des financements de l’État aux conseils départementaux à l’usage d’un fichier des mineurs non accompagnés. Cette vision de portée migratoire n’a rien à faire dans une loi de protection des enfants.

Une réponse sur “Protection des enfants : une nouvelle loi pour améliorer la prise en charge des enfants placés ?”

  1. Merci pour les enfants. Moi je suis une AF mais ce que je vois actuellement me fait peur. Les enfants sont de plus en plus abîmés. Les moyens sont de plus en plu diminués. Comment faire pour mieux aider . Telle est ma question . Je travaille pour Linkiaa , j’aime mon métier et les jeunes qui ont passé chez moi me rendent bien le respect et l’affection que je leur donne. Je travaille depuis 1992 . Et j’espère que les jeunes soient heureux même en étant arrachés à leur famille pour les protéger. Et que les jeunes soient placés dans des bonnes F Accueil. Car oui c’est un métier mais le cœur de celle où celui qui l’ai accueil doit être bon . Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.