Pour soutenir le médico-social : changer la perception des métiers et étendre le Ségur pour toutes et tous

Je suis intervenue au Sénat ce jeudi 6 octobre lors d’un débat consacré à l’avenir du secteur médico-social.

Ma première intervention a rappelé que les personnels du secteur – des métiers à prédominance féminine – souffrent d’avoir longtemps été « naturellement » exercées par les femmes. En conséquence, les compétences exercées, la technicité des gestes, la responsabilité dans les relations humaines avec des personnes vulnérables sont sous-estimées et induisent de faibles rémunérations et des temps de travail scindés.

J’ai rappelé l’urgence de tourner le dos à cette vision rétrograde pour considérer à leur juste valeur les métiers du lien… les rémunérer en conséquence et permettre une meilleure attractivité du secteur.

« C’est historique et culturel, les fonctions du care souffrent d’avoir longtemps été « naturellement » exercées par les femmes ; moins un métier qu’une occupation, une inclination personnelle, une vocation, cette appréciation rend invisibles les compétences exercées, la technicité des gestes, la complexité des relations humaines construites avec les personnes vulnérables et leurs familles. »

Ma seconde intervention a permis de rappeler à la ministre Agnès Firmin-Le Bodo l’urgence de consolider la revalorisation du Ségur de la santé, en étendant son bénéfice à l’ensemble des métiers du médico-social.

« le Ségur est encore très inéquitablement appliqué dans le médico-social. Il subsiste des invisibles : les agents affectés aux missions administratives ou logistiques dans les établissements sont exclus.
Cette segmentation est injuste et délétère. »
Pour en savoir plus :

Sur la revalorisation des métiers à prédominance féminine, les travaux des économistes Rachel Silvera et Séverine Lemière sont instructifs :

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/03/08/mon-idee-pour-la-france-pouvoir-comparer-et-revaloriser-les-emplois-tres-feminises_5433239_3232.html

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/09/22/il-est-temps-de-reconnaitre-le-travail-des-aides-a-domicile_6095536_3232.html

Sur la tension dans le secteur médico-social, les récentes alertes des directions de structures associatives rappellent les enjeux et posent la question de l’extension du Ségur :

https://www.uriopss-pdl.fr/actualites/crise-metiers-de-lhumain-lenjeu-du-prendre-soin-nous-rendons-cles-de-nos-etablissements

Photo :

Manifestation à Nantes, le 28 septembre 2022 des structures médico-sociales. Symboliquement, les responsables des établissements médico-sociaux ont « remis les clés » aux pouvoirs publics, devant la préfecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *