Second tour des législatives : Michelle Meunier salue le retour de la gauche dans cinq circonscriptions du département

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Nantes, le dimanche 19 juin 2022

Après la très grosse déception de la participation, car le niveau de l’abstention est toujours trop élevé, les résultats de ce second tour montrent surtout un rejet manifeste de la politique menée par Emmanuel Macron.

Au plan national, ce rejet s’exprime par l’élection en très grand nombre des représentant·e·s du Rassemblement national, venant ainsi conforter et banaliser les idées de l’extrême-droite.

Ce soir, la Nouvelle union populaire écologique et sociale est la première force d’opposition à l’Assemblée nationale.

En Loire-Atlantique, la gauche et les écologistes retrouvent cinq circonscriptions et je m’en réjouis. Je salue également les bons résultats des candidat.e.s de la nouvelle union populaire écologique et sociale qui n ont pas été élu.e.s.

Désormais, le travail est devant nous : la Nupes doit rester à l’écoute des attentes de la population, pour résister à la casse sociale promise par Emmanuel Macron, et surtout nous devons ouvrir de nouvelles perspectives pour éviter que le RN l’emporte en 2027.

Dès maintenant, je suis disponible pour travailler avec les deux nouvelles députées et trois nouveaux députés de gauche dans les mois à venir, sur des textes de loi importants tels que les retraites, le vieillissement de la population, le pouvoir d’achat, l’urgence climatique… pour inscrire dans la loi l’autre monde possible souhaité par les citoyen·ne·s localement.

Un accord pour porter les voix de la gauche à l’Assemblée nationale

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Nantes, le mercredi 4 mai 2022

Un accord pour porter les voix de la gauche à l’Assemblée nationale

Les organisations politiques de gauche ont conclu un accord associant La France Insoumise, le pôle écologiste (Europe Écologie Les Verts, Génération·s), le Parti Communiste Français et dorénavant le Parti Socialiste pour la législature qui s’ouvre.

Ce sont les attentes fortes des Françaises et des Français qui ont imposé ce tournant aux partis de gauche : l’urgence des fins de mois difficiles, des factures de carburant et de chauffage qui flambent, du système de protection sociale menacé par Emmanuel Macron, l’urgence face à l’inaction climatique de son gouvernement, l’urgence d’inventer une prise en charge digne pour nos aîné.e.s, l’urgence de faire reculer les inégalités qui pèsent dès la naissance.

En Loire-Atlantique, cet accord doit permettre à la gauche de reconquérir chacune des circonscriptions, en faisant élire les candidates et les candidats de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES), dans le respect du message d’unité réclamé par les électeurs et les électrices de gauche au premier tour de l’élection présidentielle. Artisane de cette union, j’ai rejoint depuis plusieurs semaines les initiatives unitaires portées localement par de nombreuses organisations de gauche, mobilisées par l’enjeu du retour de la gauche à l’Assemblée nationale.

Michelle Meunier,
Sénatrice de la Loire-Atlantique
Membre de la commission des Affaires sociales
Membre du groupe socialiste