Pas de pass vaccinal sans préservation des libertés publiques

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Samedi 15 janvier 2022

Les sénatrices et sénateurs du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain (SER) se sont abstenus sur le projet de loi visant à renforcer les outils de gestion de la crise sanitaire. Si le groupe SER est favorable au pass vaccinal en ce qu’il rejoint l’objectif de la vaccination obligatoire, il ne l’accepte pas à n’importe quelles conditions. La nécessaire lutte contre l’épidémie ne peut se faire au détriment des libertés publiques.

Continuer la lecture de « Pas de pass vaccinal sans préservation des libertés publiques »

Vigilance sanitaire : le Parlement n’a pas voix au chapitre

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vendredi 29 octobre 2021

Le Sénat vient d’examiner le 11e texte relatif à la crise sanitaire. Si les sénatrices et sénateurs du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain (SER) ont obtenu des points d’amélioration, ils déplorent que le Gouvernement se croie autorisé, au nom de la nécessaire lutte contre l’épidémie de Covid-19, à piétiner les droits du Parlement.

Le Gouvernement entendait se voir doter de pouvoirs exceptionnels jusqu’au 31 juillet 2022, sans que le Parlement ne puisse se réunir et débattre de l’opportunité de ses décisions. Il s’agissait là d’un non-sens démocratique, alors même que la période de réserve qui débutera fin février n’empêchera pas les parlementaires de siéger en séance. Il est inacceptable de dessaisir le Parlement sur ce sujet majeur. A l’issue du débat au Sénat, cette date est avancée au 28 février.

Continuer la lecture de « Vigilance sanitaire : le Parlement n’a pas voix au chapitre »

La vaccination obligatoire : pour une politique de santé publique claire et transparente

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 13 octobre 2021

 Les sénatrices et sénateurs du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain (SER) ont présenté ce jour une proposition de loi instaurant la vaccination obligatoire contre le Covid-19. Ils déplorent son rejet par la majorité sénatoriale et l’obstination du Gouvernement à promouvoir le passe sanitaire, une obligation qui ne dit pas son nom. 

Si les Français sont de plus en plus nombreux à se faire vacciner, le passe sanitaire a épuisé ses effets : 

– les primo-vaccinations ne progressent pas suffisamment. On observe même une tendance à la baisse depuis fin juillet, avec 35 000 primo-vaccinés par jour seulement ; 

– les personnes les plus vulnérables ne sont pas suffisamment vaccinées : • 83 % des plus de 80 ans, contre 100 % en Espagne 

– 85 % des personnes présentant des comorbidités 

– la géographie de la couverture vaccinale est très inégale, avec un taux de 30 à 90 % de Français vaccinés selon les territoires. 

9 millions de Français éligibles ne sont pas encore vaccinés. Alors que le risque d’une 5e vague n’est pas écarté par les épidémiologistes, il est urgent d’« aller vers » ces Français. Avec la vaccination obligatoire, l’État se doit de déployer des moyens en matière de pédagogie et d’incitation à la vaccination. 

Le groupe SER fait le choix de la clarté et de la transparence vis-à-vis des Français. La vaccination est un devoir citoyen qui incombe à chacun, pour se protéger et protéger les autres. 

Il regrette que le Gouvernement ne prenne pas ses responsabilités, en prolongeant indéfiniment l’application du passe sanitaire, dont nous constatons déjà les limites. 

« Oui à la vaccination obligatoire contre le COVID-19 » : tribune des parlementaires socialistes en faveur de l’obligation vaccinale

Le 6 août 2021, avec 41 de mes collègues, je signais une tribune parue dans les colonnes du JDD.fr.
En complément de l’application stricte des gestes barrière, la vaccination demeure le meilleur des outils pour endiguer et limiter le propagation du virus.

Je reproduis ici le contenu de ce texte qui porte notre voix.

Continuer la lecture de « « Oui à la vaccination obligatoire contre le COVID-19 » : tribune des parlementaires socialistes en faveur de l’obligation vaccinale »